La fleur de sureau

Si je vous parle aujourd’hui du sureau, c’est que c’est tout simplement la bonne saison pour aller le cueillir.

Le sureau pousse très facilement à l’état sauvage et embaume nos jardins et nos sentiers de promenade de fin mai à fin juin.C’est donc la période idéale pour aller cueillir ses fleurs. Il a également une particularité, puisqu’il est possible d’aller à la cueillette au sureau deux fois dans l’année. De mai à fin juin, les fleurs permettront de réaliser du sirop, du vin ou encore de la limonade de sureau naturelle. De fin août à fin septembre, il suffit tout simplement de récupérer les fruits pour en faire de délicieuses confitures ou encore gelées.

Cependant, avant de vous lancer dans la cueillette de la fleur de sureau à l’état sauvage, il est important de savoir qu’il existe deux variétés de sureau et que l’une d’elle est toxique. Mais pas de panique, il existe des moyens très simples de les différencier. Le sureau commun dont je vous parle est un arbre ou arbuste de 3 à 5 m de haut (certains peuvent néanmoins atteindre plus de 10 mètres de hauteur) et il fleurit de mai à fin juin alors que le sureau yèble qui est la seule variété de sureau toxique fleurit de juin à août. Il a une floraison plus tardive et il n’a pas de tronc. C’est le moyen le plus simple de le reconnaître.

Nos recettes coup de cœur de fleurs de sureau

Pour cette cueillette j’ai décidé de faire une recette très simple, celle du sirop de sureau. Ce sirop est délicieux a boire avec de l’eau gazeuse pour des limonades fraîches mais est aussi très apprécié l’hiver pour ses vertus en cas de maux de gorge. Je vais donc essayer de ne pas tout consommer cet été pour en garder une bouteille pour cet hiver.

Etape 1: Rincer délicatement les fleurs pour retirer tous les insectes ou résidus accrochés.

Etape 2: Détacher toutes les fleurs des branches. Pour 500 grammes de cueillette il me rester un peu plus de 350 grammes de fleurs.

Etape 3: Faire bouillir l’eau avec les fleurs dans l’eau et maintenir un léger frémissement pendant une dizaine de minutes.

Etape 4: Éteindre le feu, mettre un couvercle et laisser les fleurs infuser l’eau jusqu’à refroidissement total.

Etape 5: Filtrer le mélange refroidi. Couper les citrons en rondelle. Mettre l’eau filtrée à nouveau sur le feu avec les citrons et le sucre. Laisser le mélange frémir une bonne vingtaine de minutes pour que le sirop épaississe.

Etape 6: Mettre le sirop en bouteille et laisser refroidir avant de mettre au frais. Il ne vous reste plus qu’à déguster.

Il existe de nombreuses autres recettes que vous pouvez faire avec le sureau. Notamment celle de la limonade naturelle. Voici la recette que je compte tester avec ma prochaine cueillette 😉

Vous en savez plus sur le sureau et ses propriétés. N’hésitez pas à vous abonnez pour ne rater aucune recette et à nous suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt pour de nouvelles astuces.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :